Le Cabinet Animalex

QUEL ETRANGE LOGO - QUI SE CACHE DERRIERE ANIMALEX ?

Le Cabinet ANIMALEX est représenté par Olivia SYMNIACOS, une avocate burgienne de 43 ans, titulaire de deux diplômes en droit animalier :

Un diplôme universitaire « droit animalier » obtenu en 2017 à l’université de LIMOGES, (Thème de travail choisi: « Le renforcement de la répression pénale des atteintes à l’intégrité ou à la vie des animaux domestiques, apprivoisés ou tenus en captivité »)

Un diplôme d’établissement « protection animale : de la science au droit » obtenu en 2018 à l’Ecole Nationale des Services Vétérinaires (ENSV) (Thème de travail choisi : « Vers un renforcement du rôle du vétérinaire dans le réseau de la protection animale ? »)

Si elle n’avait qu’un combat à mener, ce serait celui qui vise à l’amélioration de la condition animale. 

Après avoir soutenu financièrement depuis son adolescence un certain nombre d’associations de protection animale, elle a souhaité, il y a quelques années, ajouter une contribution plus directe à la cause en se mettant professionnellement au service de la défense et de l’évolution des droits des animaux.

Associée pendant 5 ans du Cabinet LALLEMENT & Associés (LYON – BOURG EN BRESSE), au sein duquel elle a créé un département « droit animalier », elle prend, pour être en parfaite adéquation avec ses convictions personnelles, la décision de constituer son propre Cabinet, entièrement dédié à la défense des droits des animaux et de consacrer tout son temps à la défense de l’intérêt de l’animal, quel qu’il soit.

Pour faire évoluer le statut de tous les animaux, pour que la violence contre les animaux ne puisse plus apparaitre comme un exutoire impuni à toutes les frustrations humaines, pour que chacun sache que les associations de protection animale veillent et que la souffrance animale n’est plus acceptable pour notre société, elle fonde ANIMALEX en mai 2019.

Le logo du Cabinet, créé par Stéphanie VALENTIN, artiste peintre et musicienne engagée dans la protection animale, illustre la démarche du Cabinet : Aucun animal n’est moins important que les autres. Plus ou moins proche de l’humain, tous les animaux méritent la même attention dans la défense de leurs droits.